Psst, parlez-en autour de vous!
Partagez cet article avec vos amis
Cette histoire vous plaît?
Evaluez-les maintenant!
    (4)
    Trois Italiens réunis autour d'une table mangeant des spaghetti

    Swiss Fusion: comment les immigrés marquent notre cuisine

    Les immigrés ont marqué la société suisse, mais aussi sa cuisine. À eux seuls, les Italiens ont déjà prouvé que l’intégration avait tout intérêt à passer par la nourriture.

    Un vieux proverbe souabe dit «Ce que le paysan ne connaît pas, il ne le mangera pas». Sa signification s’étend toutefois au-delà de la simple nourriture. Il renvoie à tout ce qui vient de l’étranger, vis-à-vis duquel nous commençons par montrer un certain scepticisme. Toutefois, nous savons aussi que l’amour passe par l’estomac: si nous parvenons à le séduire, nous
    conquerrons aussi le cœur du mangeur. A chaque assiette que nous finissons, notre méfiance naturelle vis-à-vis de l’inconnu s’efface. Comme l’a si joliment dit Paul Imhof: «Le ventre découvre l’étranger plus vite que l’esprit ne le fait.»

    La diversité, reflet de la migration

    Nous mangeons de la baguette au petit-déjeuner. A midi, nous nous retrouvons au restaurant italien ou savourons un curry thaï à la cantine. Lorsque le temps nous est compté, un kebab sur le pouce fait toujours l’affaire. Le soir, des amis nous invitent à papoter autour d’une fajita et le week-end, les sushis sont au menu de nos sorties. La diversité des plats auxquels nous
    sommes quotidiennement confrontés illustre les mouvements migratoires au sein de notre pays.

    Baguette croustillante avec de la confiture de fruits rouges

    Baguette

    Près d’un quart des huit millions d’habitants que compte la Suisse n’est pas de nationalité helvétique. Si de nombreux étrangers viennent d’arriver dans le pays, beaucoup font déjà partie de la deuxième ou troisième génération. Les Suisses ont des opinions divergentes sur l’immigration, mais personne ne peut nier que celle-ci a véritablement enrichi notre
    gastronomie.

    Une ouverture aux découvertes culinaires

    Nos voisins du Sud en sont le meilleur exemple. A leur arrivée en Suisse au siècle dernier, les Italiens n’ont pas eu la vie facile. Ils ont su montrer aux rouspéteurs ce qu’ils valaient, car ils travaillaient dur, mais ils ont conquis leur pays d’adoption par leur cuisine. Spaghetti, lasagne et pizza font partie de nos plats préférés depuis notre tendre enfance, et les
    pâtes sous toutes leurs formes sont entrées dans le répertoire standard de nos cuisines nationales.

    C’est aux Italiens que nous devons un grand nombre de nos plats préférés – et également notre ouverture aux découvertes culinaires. C’est aussi grâce à cette curiosité gourmande que les cuisines du monde se sont établies avec un tel succès en Suisse et que des cuisiniers du monde entier nous régalent avec des recettes de leur pays d’origine.

    Photos: Pia Grimbühler, Getty Images
    Texte: Virginia Nolan

    Spaghetti aux 5 P

    Goûter ces spaghetti, c’est partir en Italie. Cette recette rapide plaira aux végétariens. Tomates, piment, crème, persil, parmesan, un quintette gagnant.

    Spaghetti aux 5 P
    Votre avis sur cet article (0)
    Dites-nous ce que vous en pensez!
    Ajouter
    Commentaires
    Evaluations

    Cet article vous plaît? Merci de nous donner votre avis.

      (4)

      L'histoire a déjà été évaluée par 32 personne(s)

      Psst, parlez-en autour de vous!
      Partagez cet article avec vos amis

      Avez-vous déjà lu ces articles?

      En lumière
      Il n’y a pas que l’Aperol Spritz et le Hugo dans la vie. Voici six recettes de cocktails, avec et sans alcool, pour varier les plaisirs à l’heure de l’apéritif.
      Listicle
      Lapins en chocolat & Cie: nous vous associons au lapin qui vous correspond.
      Entretien
      Comment accroître encore le plaisir de déguster des lapins en chocolat.
      En lumière
      Bien souvent, nous ne nous interrogeons sur les saveurs de notre pays d’origine que lorsque nous en sommes bien loin. Nous avons demandé à des Suisses vivant à l’étranger ce qui leur manquait et quels petits plaisirs ils se faisaient rapporter de Suisse.
      Faites maintenant partie du club et profitez-en!
      indiver
      Cela vous plaît? Faites maintenant partie du club et enregistrez cette histoire!
      Cette histoire vous plaît?
      Cliquez sur le cœur et il sera sauvegardé dans votre liste.
      Veuillez réessayer plus tard.
      Le serveur n’est pas disponible pour l’instant.