Couronne au pavot

Un pain sucré qui s’accompagne à merveille d’une tasse de thé ou de café. Une pâte levée qui marie avec gourmandise du pavot, du massepain et des pistaches.

Préparation

Mélanger la farine avec le sel et le sucre. Chauffer le lait avec le beurre et y délayer la levure. Verser sur la farine et pétrir le tout en une pâte souple. Au besoin, ajouter un peu de farine. Couvrir la pâte et la laisser lever env. 1 h.

Pour la garniture, hacher le pavot dans un robot ménager. Ajouter le beurre, le massepain, le lait et la fécule de maïs et mixer le tout. Ajouter les pistaches. Préchauffer le four à 160 °C.

Sur un peu de farine, abaisser finement la pâte en un rectangle d'env. 60 x 40 cm. Étaler la garniture dessus en gardant un pourtour libre. Enrouler la pâte en partant du long côté. Couper le rouleau en deux, dans la longueur. Entrelacer les deux moitiés en laissant la partie coupée vers le haut et former une couronne. Beurrer le moule puis y déposer la couronne de pâte et placer un bocal réfractaire au centre. Glisser au milieu du four et faire cuire 35-40 min. Si la couronne devient trop foncée, la couvrir d'une feuille d'aluminium et poursuivre la cuisson. Sortir du four et laisser refroidir sur une grille.

Temps de préparation

Préparation env. 30 min

+ repos de la pâte env. 1 h

+ cuisson au four 35–40 min

Kilocalories
La nourriture fournit à l'homme l'énergie dont il a besoin. La valeur énergétique des aliments est exprimée en kilocalories ou en kilojoules. Une kilocalorie correspond à 4,19 kilojoules.
Lipides
Les lipides flattent le palais car ce sont eux qui véhiculent les saveurs et les arômes. Les aliments contenant du gras ont donc un goût plus intense. Le corps humain a besoin au quotidien d'un certain apport en lipides provenant de préférence d'huiles insaturées d'origine végétale ou de poissons gras.
Protéines
Les protéines sont à la base des processus de vie. Elles servent d'éléments de construction et constituent les cellules, le sang et les tissus mais aussi les enzymes et les hormones. Les bonnes protéines se retrouvent notamment dans le poisson, les œufs et les produits laitiers pauvres en graisses.
Glucides
Les glucides sont d'importants pourvoyeurs d'énergie et livrent le carburant nécessaire au travail musculaire et cérébral. Ces molécules de glucose se retrouvent notamment dans les légumes, les fruits, les pâtes, les pommes de terre et le pain.