Psst, parlez-en autour de vous!
Partagez cet article avec vos amis
Cette histoire vous plaît?
Evaluez-les maintenant!
    (4,4)
    Grapefruit, citron, mandarine, orange

    Les agrumes, une histoire de douceur et d'amertume

    Caractérisés par une énorme diversité de saveurs et de formes, les agrumes revendiquent une riche histoire familiale écrite par trois parents différents.

    Les latinistes s'en souviennent: l'adjectif acer signifie «acide», «âcre», «piquant» ou encore «amer». On admettra donc aisément qu'il constitue la racine du mot «agrumes», un groupe de fruits qui, selon leur espèce et leur variété, se révèlent tantôt acides, tantôt amers, tantôt âcres… voire même piquants, comme c'est le cas du kumquat.

    Contrairement aux pommes et à bien d'autres variétés, les agrumes présentent des pousses aux saveurs bien différentes – ce qui n'a rien d'étonnant quand on sait qu'ils sont issus de pas moins de trois ancêtres radicalement différents.

    Les premières traces écrites mentionnent des chu (mandarines ou kumquats) et des yu (pamplemousses) dans un texte chinois datant du VIIIe siècle avant Jésus-Christ et dressant des paiements de tributs. Au cours des siècles, la mandarine (sucrée) et le pamplemousse (amer) ont ainsi produit un certain nombre de croisements, notamment l'orange, la bigarade (orange amère), la clémentine satsuma, le grapefruit et le pomélo. Troisième représentant de ce trio parental, le cédrat a lui-même été croisé avec les variétés citées. Appréciée des amateurs de thé Earl Grey, la bergamote est aussi le fruit de croisements, tout comme le rangpur, moins connu sous nos latitudes.

    Aujourd'hui encore, un voile de mystère entoure la naissance de cette diversité propre aux agrumes. Cela dit, on estime à présent qu'ils ont vu le jour sur les terres du sud-est de l'Himalaya, qui s'étendaient du nord-est de l'Inde jusqu'à l'actuelle province chinoise du Yunnan via la Birmanie. C'est d'abord le cédrat, dont l'écorce était séchée pour être confite, qui a fait le chemin jusqu'en Europe, en passant par la Perse et l'Asie Mineure, voyageant probablement dans les «bagages à main» des troupes d'Alexandre le Grand. À l'aube de notre ère, il était déjà cultivé dans l'actuel Proche-Orient. Par la suite, il aurait été emporté par les réfugiés juifs depuis la Palestine jusqu'en Grèce et en Italie pour s'épanouir sur la péninsule ibérique, d'où la présence d'un cédrat sur des pièces de monnaie juives.

    Depuis cette époque, les agrumes sont devenus indissociables de la cuisine du bassin méditerranéen. Les Romains incorporaient en effet citrons et bigarades dans leurs sauces et leurs soupes. Autrefois rares et onéreux, ces fruits trouvaient également une application médicinale et faisaient office d'antimites.

    Quant à l'orange, elle doit son triomphe dans cette région aux Portugais, qui l'ont ramenée de leurs expéditions en Asie du sud-est. Les agrumes ne se sont frayé un chemin en Europe centrale et en Scandinavie qu'au XVIIIe siècle pour le citron et au XIXe siècle pour d'autres variétés (mandarine, grapefruit, kumquat…) et il a fallu attendre un autre siècle pour qu'ils rejoignent toutes nos cuisines. En Europe, l'industrialisation (réduisant les distances de transport) et surtout, l'amélioration du bien-être au sortir de la Seconde Guerre mondiale les ont définitivement ancrés dans notre alimentation. Aux États-Unis, une campagne publicitaire diffusée dans l'entre-deux-guerres par les cultivateurs d'oranges de Floride a été décisive dans l'institutionnalisation du jus d'orange au petit-déjeuner.

    De nos jours, les agrumes figurent parmi les fruits les plus populaires chez nous, en témoignent la mandarine à la cinquième place, l'orange à la sixième et le citron à la huitième. Ces best-sellers enregistrent à eux seuls des ventes de près de 300 millions de francs. En Europe, la région de production la plus septentrionale est située aux alentours du lac de Garde, où l'on trouve d'ailleurs une charmante petite ville très prisée des vacanciers du nom de Limone. Mais, avec le réchauffement climatique, il n'est pas à exclure que la Suisse accueille un jour des plants d'agrumes, qui engendreront des fruits d'abord acides et âcres, puis sucrés.

    Texte: Roberto Zimmermann
    Photos: Stockfood

    Votre avis sur cet article
    Dites-nous ce que vous en pensez!
    Ajouter

    Merci de votre commentaire. Celui-ci va maintenant être vérifié et mis en ligne au plus vite.

    Commentaires (3)
    E. Laschet-Dueggelin 21.02.2019

    Eine sehr interessante Geschichte.

    Répondre

    Merci de votre commentaire. Celui-ci va maintenant être vérifié et mis en ligne au plus vite.

    E. Bracher 21.02.2019

    Herzlichen Dank das war ein sehr interessanter Beitrag

    Répondre

    Merci de votre commentaire. Celui-ci va maintenant être vérifié et mis en ligne au plus vite.

    M. Röthlisberger 21.02.2019

    Cet article est très intéressant, et très utile !!
    et je le recommande vivement.

    Répondre

    Merci de votre commentaire. Celui-ci va maintenant être vérifié et mis en ligne au plus vite.

    Evaluations

    Cet article vous plaît? Merci de nous donner votre avis.

      (4,4)

      L'histoire a déjà été évaluée par 26 personne(s)

      Psst, parlez-en autour de vous!
      Partagez cet article avec vos amis

      Avez-vous déjà lu ces articles?

      En lumière
      Au charbon, au gaz, électrique ou au bois, chaque barbecue a ses propres spécificités. À l'aide de notre comparatif, trouvez celui qui conviendra le mieux à vos besoins.
      Listicle
      S'il est très populaire en cuisine, il n'a bien souvent qu'un rôle de second ordre. Voici cinq bonnes raisons de redonner à l'oignon la place qu'il mérite.
      Listicle
      Gazosa, polenta rossa ou farina bona: lorsque la nostalgie du Sud nous prend, nous nous consolons avec les denrées tessinoises raffinées de Migros.
      Listicle
      Yves Seeholzer et Iwan Hediger, les deux jeunes cuisiniers et auteurs de livres de voyage originaires de Suisse centrale livrent tous les secrets pour cuisiner dans un camping-car.

      Obtenez des points Cumulus x10. S’INSCRIRE & CUMULEZ DES POINTS!

      Faites maintenant partie du club et profitez-en!

      Tous les avantages du club en un coup d’œil

      Faites maintenant partie du club et profitez-en!
      Cela vous plaît? Faites maintenant partie du club et enregistrez cette histoire!
      Cette histoire vous plaît?
      Cliquez sur le cœur et il sera sauvegardé dans votre liste.
      Veuillez réessayer plus tard.
      Le serveur n’est pas disponible pour l’instant.