Psst, parlez-en autour de vous!
Partagez cet article avec vos amis
Cette histoire vous plaît?
Evaluez-les maintenant!
    (3,6)
    Etal débordant de légumes au Borough Market de Londres

    Le tour du monde en quatre jours

    Londres est une capitale cosmopolite s'il en est – en témoigne la diversité des cuisines qu'il est possible d'y tester. Philipp Wagner, auteur de recettes pour Migusto, a pu en faire l'expérience lors d'un week-end prolongé dans la plus grande ville du Royaume-Uni. Voici son carnet de voyage.

    Samedi

    7 h 30 – Atterrissage à Londres Heathrow. Nous nous installons dans un appartement non loin de là, dans le quartier de Chiswick. Etant donné qu'il n'y avait (presque) rien à manger dans l'avion, nous choisissons de faire une halte à Hack & Veldt Delicatessen, pour le petit-déjeuner, un café considéré comme typiquement londonien. Nous commandons des cappuccinos dignes d'un barista, une tourte aux légumes, des croissants et des pasteis de nata, de petits feuilletés portugais garnis de crème confectionnée à partir d'œufs, de sucre et de lait. Voilà une introduction pour le moins internationale à la culture gastronomique londonienne!

    Entre le pont de Westminster et le Southbank Centre se trouve un petit marché de cuisine de rue, ou street food, juste sous le «London Eye», une grande roue gigantesque devenue depuis peu le nouveau symbole de la ville. Nous sommes attirés par la musique et le délicieux mélange de parfums qui en émanent. Nous nous régalons d’un burger de canard à la choucroute et au bleu servi avec quelques frites (fries) cuites dans de la graisse de canard et accompagnées de mayonnaise à la truffe. Simply delicious!

    Promenade sur les bords de la Tamise jusqu'au Borough Market. Nous nous autorisons une glace parfum «caramel au beurre salé» au lait de chèvre et n'échappons pas non plus au fameux plateau de fromages, stop oblige à un stand garni de produits français et suisses. Fin d'après-midi: pause au Wheatsheaf Pub, réputé pour être le meilleur du quartier; la bière y est naturellement trouble, comme je l'aime.

    L'enseigne du Borough Market londonien

    Nous commençons la soirée au Myung Ga, un restaurant coréen de la Kingly Street. Au menu: du kimchi (chou chinois fermenté), du bibimbap (un plat composé de riz, de légumes divers, de viande et d'un œuf sur le plat) ainsi que d'autres spécialités plutôt légères. Pour couronner le tout, nous terminons cette première journée avec un cocktail au Met Bar, dans le Como Metropolitan Hotel situé près de Hyde Park et qui était encore exclusivement réservé à un petit cercle de privilégiés il y a de cela six ans.

    Dimanche

    Nous débutons cette deuxième journée chez Kitchen & Pantry dans le quartier de Chiswick. Nous commandons des œufs Bénédicte, du café et du jus de fruits fraîchement pressé avant de déambuler dans le marché aux puces de Portobello Road. Plus tard dans la matinée, pause cupcakes, une pâtisserie d'ailleurs inventée par les Américains il y a plus de 200 ans.

    Lunch: fish and chips chez Harrods. Le cabillaud est à tomber! Classique et chic. 28 pounds.

    Programme de la soirée: concert de jazz et verre de vin au Cavosso’s at 210, à Chiswick.

    Lundi

    Réveil à 04 h 30. Départ pour le All England Lawn Tennis and Croquet Club, à Wimbledon, pour assister au Grand Chelem, le plus grand et le plus légendaire tournoi de tennis au monde. Pour avoir une chance d'obtenir un billet, il faut faire la queue pas moins de 40 heures avant l'ouverture des portes. Nous avons réussi à avoir une ground admittance, qui nous a permis d'entrer et de regarder plusieurs matchs, sauf ceux des meilleurs joueurs du court numéro 1. Mais Wimbledon, ce n’est pas que le tennis; Wimbledon, c'est aussi du Pimm's, des fraises accompagnées de yogourt glacé, et du shortbread crumble. Nous avons suivi la victoire de Roger Federer face à Grigor Dimitrov sur l'écran géant de la Henman-Hill, mondialement célèbre, entourés de plus de 10 000 fans de tennis.

    Mardi

    Encore un excellent petit-déjeuner anglais, cette fois-ci dans un café italien de Chiswick, un quartier recommandé par ma femme qui a vécu trois ans à Londres. Elle adore ce secteur, notamment en raison des nombreux petits restaurants qui jalonnent ses rues.

    Cheers: Philipp Wagner, auteur de recettes pour Migusto

    Cheers: Philipp Wagner, auteur de recettes pour Migusto.

    Business lunch au restaurant Greenhouse, au cœur du quartier chic de Mayfair. Apogée de ce repas: les desserts! Nous avons choisi un trio à la pêche blanche et un spongecake à la myrtille accompagné de glace et de macarons, le tout suivi par diverses mignardises: framboise et marshmallows, noix de cajou et praliné, fruit de la passion et chocolat. 2 étoiles au guide Michelin, 35 pounds. Fabuleux, une adresse que nous vous recommandons chaudement!

    D'autres incontournables avant de rentrer en Suisse: faire un détour par China Town, flâner dans Covent Garden et s'accorder une pause thé accompagné de quelques scones chez Fortnum & Mason, un grand magasin chic dont la réputation n'est plus à faire.

    Very british, indeed.

    Photos: Getty Images, iStock
    Texte: Philipp Wagner

    Votre avis sur cet article
    Dites-nous ce que vous en pensez!
    Ajouter

    Merci de votre commentaire. Celui-ci va maintenant être vérifié et mis en ligne au plus vite.

    Commentaires (1)
    C. Bonamusa-Bersier 01.09.2017

    très bien, excellent :)

    Répondre

    Merci de votre commentaire. Celui-ci va maintenant être vérifié et mis en ligne au plus vite.

    Evaluations

    Cet article vous plaît? Merci de nous donner votre avis.

      (3,6)

      L'histoire a déjà été évaluée par 13 personne(s)

      Psst, parlez-en autour de vous!
      Partagez cet article avec vos amis

      Avez-vous déjà lu ces articles?

      Reportage
      Après une journée d’école, quoi de plus réjouissant qu’un bon goûter réconfortant bon pour la santé?
      En lumière
      Hérisson, canapés, guacamole, taboulé: petit voyage dans le temps inspirant à travers les amuse-bouche d’apéritif et de fête, des années 1970 à nos jours.
      Tendance
      Ils sont la touche de couleur à Pâques: les œufs de Pâques teints, peints et décorés.
      Tendance
      Avec plus de 800 composés aromatiques différents, le café est également tout à fait indiqué pour relever les mets.

      Obtenez des points Cumulus x10. S’INSCRIRE & CUMULEZ DES POINTS!

      Faites maintenant partie du club et profitez-en!

      Tous les avantages du club en un coup d’œil

      Faites maintenant partie du club et profitez-en!
      Cela vous plaît? Faites maintenant partie du club et enregistrez cette histoire!
      Cette histoire vous plaît?
      Cliquez sur le cœur et il sera sauvegardé dans votre liste.
      Veuillez réessayer plus tard.
      Le serveur n’est pas disponible pour l’instant.